LE PLUS PROFOND C'EST LA PEAU

19.04 - 31.05


Une proposition de Clarissa Fornara
Avec des oeuvres de Lucie Cellier, Carine Chrast, Sara Faustino, Natacha Todeschini, Jessica Voelke et Maria Fernanda Ordoñez

Le Cabanon a le plaisir de vous présenter sa nouvelle exposition : «Le plus profond, c'est la peau». Proposée et commissariée par Clarissa Fornara, ce projet présentera les œuvres de Lucie Cellier, Carine Chrast, Sara Faustino, Natacha Todeschini, Jessica Voelke et Maria Fernanda Ordoñez. «Le plus profond, c’est la peau» est une réflexion autour de la perception rendant compte de la multiplicité de points de vue qu’engendre une œuvre d’art au public. Cette exposition, réunissant six jeunes artistes de la région offre au spectateur un cadre pour interroger la relation qu’il entretient avec ce qui l’entoure et les images qu’il approche ; l’emmenant ainsi au-delà de sa première impression. Différents travaux de natures multiples habiteront l’espace du Cabanon et questionneront les conceptions de la perception à travers l’espace. «Le plus profond, c’est la peau» invite le spectateur à reconsidérer son rapport à l’œuvre d'art.




Le Cabanon a le plaisir de vous dévoiler son programme d'été, avec un nouveau Pavillon, deux nouvelles expositions, deux performances et un évènement hors les murs ! On se réjouit de vous voir nombreux pour cette édition estivale.

Pour le graphisme du semestre de printemps, une carte blanche a été confiée à Tina Gabriel, étudiante à l’ECAL.




Exposition au Pavillon

The gaze is on us : what is the situation here ?
Maëlle Gross

Une proposition de Marie Jolliet
07.06. - 06.07.18

L’artiste suisse Maëlle Gross investi le second pavillon conçu en collaboration avec le laboratoire EAST-EPFL. Elle questionne la place du regard féminin en se basant sur le travail de Laura Mulvey sur la construction des rapports de domination homme-femme et l’objectification dans la construction narrative. L’univers de l’artiste s’inspire également d’une mythologique New-Age essentiellement féminin développée dans les années 80 et se fascinant pour la planète Sirius. A travers une vidéo inédite et une installation immersive, l’artiste imagine un voyage vers une autre galaxie, qui nous extrait autant géographiquement que linguistiquement de notre monde patriarcal.

Vernissage le 7 juin, dès 18:00, Le Pavillon.

Avec la performance This is your Captain et le dj set de Simon Acevedo : En résonance avec la pièce vidéo inédite, co-produite par le FCAC, présentée au Pavillon, la performance This is your Captain est née d’une collaboration entre Maëlle Gross et Simon Acevedo. La voix de cette dernière est posée par couche pour en créer un son à partir de son vocal, uniquement inspiré de la langue Láadan ou encore du Light Language. Le texte est inspiré de l’artiste expérimentale, Laurie Anderson. Un texte performé par Valentine Mottaz.

Visuel : © Maëlle Gross





Exposition au Cabanon

Ghosts Fever
Xénia Laffely

11.06. - 06.07.18

À travers la création d’une série de tapis imprimés, Xénia Laffely imagine un espace proche d’un cimetière où les fantômes d’un matrimoine invisibilisé et silencé pourraient s’élever de leurs tombes pour venir accomplir leurs destinées inachevées – tout en faisant changer la peur de camp.
Le tapis, objet domestique par excellence sur lequel on marche, est ici utilisé comme intermédiaire magique pour invoquer ces figures que l’on ne connaîtra jamais pleinement. Dépassant une dichotomie basique qui voudrait que les pièces artistiques soient des objets intouchables contrairement aux objets du quotidien, Xénia Laffely tente de créer des lieux à la frontière entre l’exposition et l’espace de vie. Ainsi les tapis sont tout à la fois des supports d’images mais restent accessibles au contact charnel et aux offrandes et participent ainsi à la création d’un espace narratif et visuel.

Vernissage le 11 juin, dès 18:15, dans l'espace du Cabanon.

Avec la performance DOING HER - the slur edition de Valérie Reding, accompagnée musicalement de Tropikahl Pussy : Au croisement de la performance, de la danse et de la photographie, Valérie Reding questionne les normes et les stéréotypes de genre, d’identités et de sexualités. Au Cabanon, elle vient présenter la performance participative DOING HER – the slur edition. Comme dans un shooting photographique, le participant se trouve face au corps de la performeuse qui devient pour l’occasion un lieu de construction et de déconstruction. Ensemble, ils réfléchissent et jouent sur la notion de l’injure.

Visuel : © Xénia Laffely





Évènement hors les murs

Club Sandwich feat Le Cabanon

08.07.18. 23:00 - 5:00 Le Romandie

En collaboration avec le Centre en Etudes Genre de l’UNIL, Le Cabanon - un espace pour l'art contemporain à l’Université de Lausanne – et le collectif QULT vous proposent une soirée autour de l’énergie féminine. La scène a été confiée à des artistes de rêves de la région ! Vous découvrirez une performance de Charlotte Nagel, éclectique actrice autodidacte, connue comme électron libre de l’art vivant Lausannois, précédée d’un warm-up de la déesse du R’n’B Ella Soto, chanteuse, productrice, et autrice-compositrice, pour terminer avec les DJs magiques Garancina et Mânaa qui vous feront danser jusqu’au bout de la nuit. Last but not least, en lien avec l’exposition du Cabanon, des visuels présentant des travaux de Xenia Laffely et Maëlle Gross vous en mettront plein la vue.

Charlotte Nagel (CH) live perfo - Variété sentimentale féministe / Empowering performance
Ella Soto (CH) dj set - Future R'n'B mainstream / Sons Avant-gardistes / Beats Latinos
Garancina + Mânaa (CH) dj set -Digital dancehall / Miami bass / Ghetto house / Oriental beats / Techno

Entrée 12.- / Plastinium 5.-







THE CABANON PROJECT II

Une nouvelle fois, Le Cabanon et le laboratoire EAST-EPFL collaborent pour la construction d'un deuxième pavillon. Le projet Cabanon II a comme but celui de réutiliser les matériaux récupérés du centre de recherche agricole à St. Aubin. Le bois, sera utilisé pour la structure et le béton pour les murs, produisant un pavillon d’exposition d’art, dont le toit est conçu en collaboration avec l’artiste Karsten Födinger. Accessible par un chemin qui le traverse, il bénéfice d’un espace généreux conçu pour accueillir différents types d’oeuvres.

Situé en face du bâtiment Amphimax (quartier Sorge) il sera inauguré le 1er juin.

Image : Instagram laboratoire EAST